Les précautions à prendre pour réussir la peinte d’une maison

Pour un projet de peinture, il est pertinent de suivre quelques conseils. Cela permet de ne pas tomber dans les pièges les plus habituels et de rater la décoration de ses pièces. Tout doit être passé au crible comme le choix et la quantité de peinture. Il ne faut pas oublier de savoir comment doit passer le rouleau, préparer le support ainsi que le chantier pour bien peindre soi-même.

Peindre l’intérieur de sa maison

Pour peindre son intérieur soi-même, il est inutile de se précipiter. Ensuite, il faut veiller à bien protéger son chantier. En effet, le nettoyage après les travaux n’est pas facile à faire, si un pot de peinture est renversé sur la moquette ou si un meuble est taché. Dans cette optique, l’utilisateur doit vider au mieux la pièce.

Il doit pouvoir travailler dans un espace intégralement vide. Si cela est impossible, il placera les meubles au centre de la pièce. Il les protégera avec une bâche plastique ou des draps. Tout ce qui pourrait recevoir des projections de peinture sont à bannir. Tels sont les cas des tapis ou des rideaux.

Bien préparer son chantier et bien se préparer

A cet effet, l’utilisateur ôtera tout ce qui pourrait gêner. Ce sont, entre autres, les tableaux, les étagères, les tringles, les poignées… Il n’omet pas de déboîter les prises et interrupteurs électriques, pour ne pas risquer de déborder sur eux. Le sol sera à protéger avec une grande bâche plastique.

Du côté de l’utilisateur, le site www.devispeinture.pro recommande de porter de vieux vêtements confortables. Ils seront assortis d’une casquette ou d’un bandana, pour la protection des cheveux. Le port d’un masque, de gants et de lunettes de protection n’est point superflu. Aussi, en cas de taches causées par de la peinture glycéro, l’excédent de peinture est à retirer via un racleur ou un couteau.

L’utilisateur passera ensuite un coup de chiffon avec du white spirit. Pour de la peinture acrylique, après le passage du couteau ou du racleur, l’utilisateur nettoiera à l’eau froide avec un peu de savon et frottera avec une brosse à ongles. Dans le cas d’une peinture déjà sèche, l’utilisateur tamponnera la tache avec un peu d’alcool à brûler, posé sur un chiffon.

Bien préparer son support avant de peindre

Quand un utilisateur veut repeindre des murs, il ne faut pas brûler les étapes. Cela permet d’éviter au mieux d’avoir des murs imparfaits, qui mettraient à nu tous les défauts. Ainsi, si la surface à peindre est sale (comportant des graisse, crasse, traces de doigts et autres), l’utilisateur la lessivera avec un détergent doux dilué dans de l’eau.

Il finira par un rinçage à l’eau claire ainsi qu’un séchage complet. Si le mur comporte des fissures, elles seront ouvertes avec un grattoir triangulaire. L’utilisateur les rebouchera avec de l’enduit, pour les poncer, quand l’enduit est sec. Lors de la peinture elle-même, il calculera bien le nombre de litres nécessaires à ce sujet. Comme astuces, même si la peinture est indiquée monocouche, il faut toujours prévoir deux couches de peinture.

Posted in Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *